A.G. de la Société : 15 août en images

Galerie d’images de cette AG… Rapport d’activité par les animateurs des ateliers, rapport moral du président Thierry le Roy, intervention d’Anne Rawnsley pour appeler à un rajeunissement des cadres et des pratiques de l’association, débat avec la salle et le maire de Saint-Antonin sur le salon d’art contemporain, sur la place des Moines… et quelques autres sujets touchant au patrimoine. Vous aurez par écrit dans le prochain bulletin de la SAVSA le détail de ces échanges ainsi que le rapport financier présentée par la trésorière de l’association. Trois nouveaux noms s’ajoutent au conseil d’administration : Gino Pessotto, Marie-Dominique Heusse et ...

Lire la suite...

Porte : 1 bd des Thermes. Mérite un arrêt

Au numéro 1 de la rue, juste à l’entrée du pont, cette porte attire l’attention par sa qualité (et son ancienneté : 1818) ; le travail du bois, le fer forgé, la pierre datée (avec deux initiales ou lettres énigmatiques PP), le heurtoir…  On remarquera la différence de niveau, qui fait que la porte est plus basse que le trottoir et la route. Cela s’explique par la modification du pont et de la chaussée quand l’ouvrage a été renforcé. De la même façon, les rues d’en face, rue du Pont-de-l’Aveyron et rue Basse-du-Temple, commencent  elles aussi  par une petite descente ...

Lire la suite...

Un sujet d’actualité : les petites lignes de chemin de fer : Montauban-Lexos

Mais c’était en 1946 : captures d’écran du film de 5 mn qui relate l’histoire de l’autorail FNC imaginé après la guerre pour desservir de façon légère la vallée de l’Aveyron. FNC signifie Fédération nationale des Cheminots, une initiative évidemment menée de concert avec la SNCF. Les images sont évidemment d’une qualité moyenne mais on peut voir et le matériel, et les passagers et les paysages où passe l’autorail qu’on devine en petit sous les châteaux de Penne, Bruniquel, dans le méandre du cirque de Bône et à Saint-Antonin. Pour accéder au film via notre centre de ressources, cliquez sur ...

Lire la suite...

Mystère dans le choeur de l’église de Saint-Antonin ! Pourquoi cette représentation inversée ?

Question soumise à la sagacité de nos lecteurs Dans le choeur de l’église de Saint-Antonin, tout en haut du vitrail central, on peut voir la tiare papale et les armoiries du pape contemporain de l’édification de l’église : Pie IX Mais quand on compare le blason du pape et le vitrail, il y a une différence… Comme si le vitrail (les lions, les clés de Saint-Pierre) était à l’envers, selon l’axe de symétrie vertical.  Qui peut expliquer ce mystère ? Comme si le vitrail avait été dessiné pour être vu de l’extérieur, ce qui n’a pas de sens.  731 total,  1 aujourd'hui

Lire la suite...

Visite commentée du salon d’art contemporain

Jeudi matin, 11 heures, nous avons suivi Agathe Lapeyre qui nous a fait visiter le salon en nous commentant un choix d’oeuvres. Une prochaine visite est prévue jeudi 13, la dernière avant la clôture du salon. Nous avons fait cette visite comme un petit reporter pour donner envie mais nous avons aussi découvert beaucoup de « secrets » à propos de ces créations : dans leur gestation, leur fabrication…. Mais aussi dans les intentions des artistes, intentions qui se dévoilent quand on sait où regarder, ce qu’il faut lire… Pour accéder à la galerie d’images, cliquez sur ce lien.      1,386 total, ...

Lire la suite...

Urban Sketchers : (mise à jour) souvenirs d’une journée créative…

Mise à jour : ajout de la galerie photo de Marc Van Loey Voici en images et en différentes galeries le souvenir de cette journée… Les participants arrivent, s’inscrivent, discutent, échangent, reçoivent un badge et un plan de la ville, pour ceux qui ne connaissent pas Saint-Antonin-Noble-Val.   Une autre galerie, la plus importante : elle nous montre les dessinateur dans la ville : nous les avons suivi toute la journée dans la ville.. Le soir, retour à la mairie pour mettre sur la table les carnets, les blocs… C’est un grand moment, car nous voyons comment les créateurs ont ...

Lire la suite...

Journée « Urban Sketchers » du 1er août : un franc succès

En attendant un bilan plus argumenté et la mis en ligne d’images liées à cette journée, nous pouvons saluer la réussite de cette manifestation, la qualité des dessins qui ont été créés par des artistes de tous âges et l’ambiance très agréable qui a règné du matin 9 heures au soir d’une chaude journée d’été. Merci à tous les organisateurs et bénévoles qui ont concouru à ce succès. Un reportage photo en est à la phase de finalisation. En attendant, voici quelques images.. Revenez pour la suite.     <<<< Cette représentation de l’église, à partir de la rue Frézal ...

Lire la suite...

Qui avait le téléphone en 1926 à Saint-Antonin ? Et en 1954…

12 abonnés au téléphone en 1926. En 1954, l’annuaire s’est allongé puisque 68 abonnés au téléphone  sont repérés cette liste. L’un des principaux intérêts de ces annuaire, c’est de nous faire découvrir les professions des uns et des autres…     Merci à Jean-Michel Bourgères qui nous a transmis ces annuaires téléphoniques du Tarn-et-Garonne. Cliquez sur les vignettes pour les agrandir  728 total,  1 aujourd'hui

Lire la suite...

Vous avez une âme de dessinateur ? Rendez-vous le 1er août place des Moines…

Pour ceux d’entre nous qui ont une âme de dessinateur, mais aussi pour ceux qui aiment dessins, croquis ou aquarelles de leur ville, nous signalons cette journée du samedi 1er août. La SAVSA accueillera ce jour-là à Saint-Antonin les « URBAN SKETCHERS », un mouvement né aux Etats-Unis voici une quinzaine d’années et qui a maintenant une présence en Occitanie.   – 9 h, accueil-café salle des Thermes-place des Moines, avant que les dessinateurs de Saint-Antonin et d’ailleurs se répandent sur les sites conseillés ou choisis par eux de la vieille ville; – 17 h 30, RV de tous les participants place ...

Lire la suite...

Après la conférence sur Jean XXII : un cardinal saint-antoninois (Pierre Le Tessier) et son chapeau

Le hasard fait bien les choses, dit-on. En sa conférence du 24 juillet 2020, Emmanuel Moureau a évoqué les liens entre le pape Jean XXII, de Cahors, et d’autres quercynois qui ont  accompagné son ascension et sa réussite. Parmi les noms, il y a un saint-antoninois, Pierre Le Tessier qui avait  aussi réussi et fait des générosités : dans l’abbatiale, son tombeau (détruit) et un hôpital qui se trouvait rue de l’Hospitalet (et qui était plus modeste que l’Hôpital majeur  (détruit aussi au moment des guerres entre protestants et catholiques. Dans un autre registre, nous avons entrepris de photographier toutes ...

Lire la suite...