Accueil >>> Blog

Blog

L’actualité,

petite ou grande…

liée à l’histoire, au patrimoine, aux événements  de Saint-Antonin et sa région…

Revue de presse (1913) : Notre époque – Saint-Antonin

LA DÉPÊCHE DE TOULOUSE    JOURNAL DE LA DÉMOCRATIE –  1913 Source  : La Dépêche de Toulouse 13 juillet  1913 – article signé Henry Roujon. Vous pouvez récupérer le texte en format doc par le lien en fin d’article. ÉDITIONS RÉGIONALES Dimanche 13 juillet 1913 NOTRE ÉPOQUE  – SAINT-ANTONIN L’histoire devient de plus en plus une science d’agrément. Les monographies se multiplient qui rendent aux jeunes Français l’ignorance infiniment difficile. Parmi les œuvres méritoires de l’initiative privée, je n’en sais pas de plus louable que la Société des Études locales dans l’enseignement public. Un des groupes de cette Société, celui de Tarn-et-Garonne, ...

Lire la suite...

Revue de presse : CHRONIQUE EN LANGUEDOC Saint-Antonin

CHRONIQUE EN LANGUEDOC Source  : La Dépêche de Toulouse 4 mars 1897 – article signé Rémo. Certains mots n’ont pas  pu être reconnus ; nous prions nos lecteurs de nous en excuser. Vous pouvez récupérer le texte en version  doc par le lien en fin d’article. Saint-Antonin Il ne saurait nous déplaire d’entendre aujourd’hui nos cléricaux catholiques mêler leurs cris d’exécration aux nôtres, de les voir avec nous s’indigner contre la sauvage barbarie des Turcs, contre les odieuses exactions, les massacres horribles commis par eux sur les chrétiens de l’Arménie et de la Crète. De leur part, cette indignation serait ...

Lire la suite...

Archives municipales : 1850 plaidoyer pour protéger les Archives de la ville

Délibération du conseil municipal : plaidoyer pour valoriser les archives de la ville. Source : archives municipales – registre des délibérations : 3 décembre 1850 Archives Sur la proposition de Monsieur le maire, MM…  [les noms ne sont pas indiqués] ont été nommés pour vérifier l’inventaire des archives, mobilier appartenant à la commune dressé sur les ordres de Monsieur le ministre de l’Intérieur. À cette occasion, un membre expose au conseil qu’il est peu de ville qui possède des archives et les documents historiques plus nombreux, plus anciens, et plus précieux que la ville de Saint-Antonin ; tels que chartes des ...

Lire la suite...

Archives municipales : Mérimée, Viollet-le-Duc et la halle aux blés

Monuments historiques, halle aux blés et Violet-le-Duc architecte source : Archives municipales : délibération du 3 novembre 1850 « Enfin, Monsieur le maire a exposé que M. Mérimée inspecteur général des monuments historiques était passé récemment à Saint Antonin pour visiter les travaux de l’ancien hôtel de ville, qu’il s’était entretenu avec M Violet-le-Duc (sic) de la destination qu’il conviendrait de donner à la salle qui ne devrait plus servir pour une école communale, et a invité le conseil à émettre son avis à ce sujet. Le conseil, considérant que la salle n’est pas encore appropriée ni les travaux de restauration terminés, ...

Lire la suite...

Papeterie Pomiès : les marques du papier de Saint-Antonin

Le bulletin 2021 de la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin a publié, sous la plume de Georges Cosnier, un article sur la papeterie Pomiès située à Roumégous, rive gauche.  A la sortie de ce bulletin, nous n’avions pas pu retrouver de « papier » original nous permettant de voir la marque du papetier. Grâce aux recherches dans les dossiers d’archives de la mairie faites par Paul Lamothe, nous avons enfin trouvé ces marques que nous présentons. Cliquez sur ces images pour voir les initiales F. P., le nom de Saint Antonin et le dessin de la cloche. Des recherches complémentaires nous ...

Lire la suite...

Un trésor caché ? l’harmonium Debain de l’église de Saint-Antonin

De fait, il était connu depuis des années grâce au classement au titre d’objet en 2006  fait à l’initiative d’Emmanuel Moureau, conservateur des antiquités et objets d’arts du Tarn-et-Garonne. Mais il était tellement discret qu’on avait fini par l’oublier. Dans le cadre de la démarche pour restaurer l’orgue Puget de l’église, le grand harmonium a réapparu. (Cet article est repris du site des Amis de l’orgue Puget : cliquez sur ce lien : https://orguesaintantonin.fr/un-tresor-cache-dans-leglise-de-saint-antonin-lharmonium-debain Quelques précisions. Voir la base Palissy (il n’y a pas de photos) :  https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy/PM82001682?mainSearch=%22Debain%22&last_view=%22list%22&idQuery=%225fb3e03-cb37-0b3a-db67-1f635c60fc%22 Dans l’inventaire de la séparation de l’église et de l’Etat, il était ...

Lire la suite...

La lettre d’information de mai est parue

Si vous ne l’avez pas reçue, cliquez sur ce lien pour la télécharger. On y parle du bulletin 2021 qui arrive, de sentiers, de bibliographie, d’articles sur l’histoire de Saint-Antonin… Nous vous rappelons que vous pouvez vous abonner en utilisant le petit formulaire à droite sur la page d’accueil. Merci de votre attention. Bonne lecture  ! Lien :  lettre savsa mai      312 total,  2 aujourd'hui

Lire la suite...

1906-1908 : têtes de lettres imagées : A la coulevrine (sic)

Un papier à lettre républicain et et bien des questions… Que sait-on de l’entreprise J-H Decroix ?  Les deux lettres dont nous avons extrait les visuels sont adressées à la municipalité en 1906 et 1908 : l’une se plaint des riverains de la fontaine dorée qui jettent leurs détritus sur le chemin qu’empruntent les charretiers venant de Caylus et amenant leur charroi au moulin de Roumégous. De telle sorte qu’ils s’embourbent. De cette lettre, nous en déduisons que le moulin alors concassait la pierre, vraisemblablement pour le four à chaux. Cela pourrait être aussi le broyage des phosphorites pour faciliter ...

Lire la suite...

1880 : le conseil municipal vote l’achat d’une effigie de la République

En parcourant les archives… République… et Pétain      Extrait du registre des délibérations Après la stabilisation du régime républicain, la plupart des municipalités ont voté l’installation d’une effigie de la République, généralement un buste mis dans la salle du conseil municipal. A Saint-Antonin, la décision a été prise en 1880 : pour 50 francs, un buste en plâtre signé Théodore Doriot a été choisi. Cette effigie qui est visible au premier étage de l’hôtel de ville mérite quelques commentaires. (cliquez sur une des images pour ouvrir la galerie d’images). La ville a choisi le premier modèle exécuté par Théodore ...

Lire la suite...