Un patrimoine en danger : les canaux de Saint-Antonin

A propos des canaux, nous publions ce texte de Peter Dombrowski qui attire l’attention sur le problème et l’état actuel des canaux de Saint-Antonin.

Un patrimoine en danger

Le réseau des eaux souterraines avec ses canaux à ciel ouvert, construit largement dans la période médiévale, représente une part unique et importante du patrimoine de Saint Antonin. L’état actuel du réseau en fait malheureusement une entrave plutôt qu’un atout pour les résidents et visiteurs du village. 

Il semble que les installations d’assainissement ne sont pas toujours à la hauteur pour purifier les eaux usées, surtout pendant la période estivale avec l’augmentation importante de la population à cause du tourisme. Les rejets d’eaux usées sont donc directement déversés dans les canaux.  

La QRGA nous assure qu’une entreprise spécialisée a été retenue à fin d’évacuer les eaux usées  par pompage. Comme nous avons constaté que les canaux  apparaissent parfois toujours pleins avec des eaux polluées, il serait utile de savoir quand et comment l’entreprise spécialisée se débarrasse des eaux usées et des polluants agricoles.

Il reste au village des maisons qui ne sont pas raccordées au système des égouts. Les évacuations se vident directement dans les canaux et ainsi dans la Bonnette et dans l’Aveyron. Des vérifications concernant ces raccordements ont été engagées. Nous ne savons pas quand toutes les maisons du village seront intégrées au système d’assainissement.   

Lié à ces soucis sanitaires, il existe de graves problèmes concernant la détérioration des structures du réseau. Par manque d’un programme d’entretien, le réseau visible est dans un état déplorable. La part souterraine nécessite également des réparations et un programme d’entretien. 

Pour les canaux à ciel ouvert, outre les murs autours des canaux qui sont en train de s’écrouler, l’écoulement des eaux a diminuée chaque année, pendant au moins dix ans. Auparavant, (sans connaître les dates exactes) un budget et une procédure de nettoyage des canaux par une entreprise spécialisée garantissait le bon état du réseau. Aujourd’hui le fait que des parties différentes du réseau appartiennent aux plusieurs propriétaires sert trop souvent d’excuse de rien faire.

Par conséquence, les sédiments de la Bonnette se sont accumulés pendant des années sur le dallage des canaux. Ni les d’apports d’eau complémentaires, ni des eaux pluviales ont réussi à diminuer l’accumulation des sédiments. En plus, la pousse de végétation qui a été implantée à fins décoratives  dans les parties à ciel ouvert, a sérieusement diminué leur profondeur au point que leur cours est entravé par des îlots de sédiments et d’autres déchets.

Sans retirer la végétation et sans enlever les sédiments dans les canaux, le réseau continuera de se boucher. 

D’abord, il faut admettre donc que le réseau des eaux souterraines du village nous pose des problèmes multiples. À la suite, on peut envisager des solutions d’urgences en deux étapes: 

  • D’engager d’urgence une entreprise spécialisée pour exécuter un programme de nettoyage et de maintien des canaux visibles.
  • En parallèle, d’établir une étude sur l’ensemble du réseau, pour déterminer les finances nécessaires de restauration et de maintenance.

Un tel programme de sauvetage de ce patrimoine unique nécessiterait que ce soit la ville et la commune qui devraient s’en occuper. 

Peter Dombroski (texte et photos)

 1,193 total,  2 aujourd'hui

Related posts