Cimetière : relever la plaque funéraire du chanoine Galan

Le chanoine Galan, comme l’indique la plaque de marbre près de son monument funéraire, a joué un rôle important dans la vie culturelle de Saint-Antonin. Or, visitant l’enclos, regardant de près le monument dédié aux prêtres de la paroisse, on voit à terre la plaque, manifestement défaite de son emplacement initial.

“A la mémoire vénérée de Mr le chanoine Vincent Galan, curé doyen de Saint-Antonin, 1931-1953, prêtre éminent géologue, alpiniste, il maintint la foi, les écoles chrétiennes, le prestige de sa cité.”

Si la mémoire est réellement vénérée, il serait bien que la plaque soit réinstallée sur le monument. Un hommage mérité. Qui le fera ?

 2,412 total,  5 aujourd'hui

Related posts