Accueil >>> Blog >>> Archives : Hommages au Prince-président, puis à l’Empereur

Archives : Hommages au Prince-président, puis à l’Empereur

Source : Registre des délibérations municipales – transcription par nos soins 

1848 – Le changement de régime apparaît nettement dans le registre des délibérations municipales. Les mots « République française » barre la page, en même temps qu’un nouveau conseil est installé. (cliquez sur les vignettes).

Le passage à l’Empire sera moins net : les adresses votées par le conseil sont d’abord au Prince-président de la République, puis insensiblement on passe à l’Empire avec des textes que l’on pourrait qualifier de flagornerie (mais il faut soupçonner le rôle des instructions ou injonctions préfectorales).

Voici les délibérations retrouvées qui sont en lien direct avec Louis-Napoléon, rince-président de la République, puis Napoléon III, Empereur des Français.

29 août 1852

visite prévue du Prince-président de la République 

10 octobre 1852

Adresse votée au Prince-président de la République

Monseigneur

Le conseil municipal nouvellement élu de la ville chef-lieu de canton de Saint Antonin croirait manquer essentiellement à ses devoirs si immédiatement après son installation et avant de s’occuper de ses travaux il ne chargeait Monsieur le maire de présenter à Monseigneur le prince président de la République, à l’occasion de son prochain passage à Montauban, l’expression des sentiments de respect de fidélité de dévouement et de reconnaissance unanimes pour son Altesse impériale et de mettre le veux de voir consolider l’œuvre immortelle du 2 décembre par le maintien du pouvoir dont son Altesse est revêtue après afin qu’elle soit à même d’accomplir la glorieuse destinée auxquelles l’ont appelé la main de Dieu et l’amour de tous les Français.

Délibéré ce jour mois et aux susdits – signé le maire Berry et illisible.

2 Octobre 1852

Revue civile est faite lors du passage à Montauban de Monseigneur le prince-président de la République.

Monsieur le maire a fait lecture du programme relatif à l’heure revue civile qui sera passée à Montauban le 6 octobre prochain par son Altesse Impériale le prince-président de la République. Il informe le conseil que, d’après les ordres de Monsieur le préfet, il doit délibérer sur tous les objets nécessaires à l’accomplissement des dispositions dudit programme.

Le conseil après avoir entendu Monsieur le maire, délibère s’en rapporter à la sagesse pour ce qui regarde les dépenses nécessaires pour que la commune du chef-lieu de canton figure la réserve civile que se propose de passer son Altesse Impériale son passage au chef-lieu du département et vote d’ores et déjà la somme nécessaire pour couvrir les dépenses occasionnées par à cette fête. Avant de se séparer le conseil désigne la place de la Bourse de Montauban comme lieu de réunion pour le 6 octobre, jour du passage du prince à 7h très précises du matin pour se rendre encore avec les anciens officiers sous-officiers et soldats de la République et de l’Empire et les notables de la localité au lieu de la revue, au Faubourg toulousain, sur la route de Grisolles à Montauban. La dépense sera prise sur l’allocation pour fête publique.

Délibéré ce jour mois et aux susdits signé le maire Berry

9 septembre 1852

2 décembre 1852 Délibération du conseil sur le rétablissement de l’Empire

Fête de l’empereur

Pain distribué aux indigents

Le maire fait donner lecture de la circulaire préfectorale en date du 3 août courant relative à la solennité de la fête de l’Empereur. Suivant l’intention de Sa Majesté, le 15 août doit être signalé cette année par des actes de charité et de bienfaisance. M. le Préfet est très disposé à autoriser des dépenses qui pourraient être faites pour ces actions de charité.

Il a invité le Conseil de délibérer sur le chiffre des allocations qu’il se propose de voter pour cet objet.

Le conseil, après délibération, vote une somme de cent francs pour distribution de pain aux familles indigentes, cette somme est indépendantes de celle de 55 francs portée à l’article 43 du budget normal.

Il regrette beaucoup que la pénurie des ressources communales ne lui permettent de consacrer une plus forte somme à cet acte de bienfaisance afin de s’associer dignement à cette pieuse pensée de l’Empereur.

Il est bien entendu que dans les cent Fr. sont compris les 50 Fr. donnée par monsieur le Préfet.

10 août 1855

9 septembre 1855

Fête de l’Empereur

Il a été donné lecture de la circulaire de Monsieur le Préfet relative à la célébration de la fête de sa Majesté l’Empereur.

Suivant la constante pensée du chef de l’État, la meilleure manière de la célébrer, c’est de consacrer aux œuvres de bienfaisance et de charité une large part des allocations.

Monsieur le Président propose en conséquence de voter une somme destinée à une distribution de pain aux indigents de la commune.

Le conseil s’associant de très bon cœur à la pieuse pensée de Sa Majesté l’Empereur vote un crédit de 120 Fr. pour cette distribution. En cas d’insuffisance pour que toutes les familles pauvres puissent avoir leur part, l’excédent de la dépense sera pris sur l’article 44 du budget normal affecté aux fêtes publiques, ainsi que les frais des illuminations, des salves d’artillerie et autres.

Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte, prince impérial, dit Louis-Napoléon, né le 16 mars 1856  à Paris et mort en 1879 en pays zoulou (actuelle Afrique du Sud), est le fils unique de Napoléon III, empereur des Français, et de son épouse, l’impératrice Eugénie.

9 juin 1856

Pour les dix ans du Prince Impérial (1866)

Fête du baptême de Son Altesse le prince Impérial

L’an 1856 le neuf du mois de juin, le conseil municipal de la commune s’est assemblé extraordinairement dans la salle de ? ouvertes de l’autorisation de Monsieur le préfet

Etaient présents Messieurs Berry maire; Viguié, Davet, adjoints ;  Raynal Jean-Baptiste, Cautarels Antoine, Dutempt Marcellin, Pradel Auguste, Bromet Auguste, Verdeille François, Depeyre Félix, Veyssière Agricola, Pagès Émile, Mercadier François, Delpech Joseph.

Monsieur le maire a donné lecture de la circulaire de Monsieur le préfet relative aux fêtes du baptême de Son Altesse le prince impérial fixée au 15 juin courant. Il a rappelé au conseil que comme toujours la pensée de l’empereur est de consacrer une partie des allocations à des œuvres de bienfaisance.

Le conseil, désireux de s’associer à cette noble et pieuse pensée, vote un crédit de 120 Fr. en sus de celui de 55 Fr. figurant au budget normal de 1856 pour une distribution de pain à faire aux familles indigente de la commune le susdit jour 15 juin prochain.

Délibéré les jours moi et aux susdits, Le secrétaire, Le président : Berry

12 mai 1862

Sur la proposition de Monsieur le maire, l’adresse suivante a été votée à l’unanimité

À l’Empereur

Sire,

Les soussignés maire, adjoints et conseillers municipaux de la ville de Saint-Antonin chef-lieu de canton département de Tarn-et-Garonne, viennent tant en leur nom personnel au nom de tous les habitants de la commune déposer au pied du trône de Votre Majesté l’hommage de leur profond dévouement à l’empereur Napoléon III et à son auguste Dynastie et de leur attachement inaltérable aux institutions impériales dont il nous a si heureusement dotés. Dieu veuille ! qu’il puisse pour le bonheur de tous continuer son œuvre pendant une longue suite d’années et que dans son projet de voyage dans le midi de la France il daigne comprendre dans son itinéraire et favoriser d’une visite le département de Tarn-et-Garonne. Ce sera alors certes le plus beau jour de notre vie et la récompense bien douce de nos vœux et de nos désirs si longtemps déçus.

Vive l’Empereur ! Vive l’Impératrice ! Vive le prince impérial !

Les soussignés sont avec le plus profond respect, Sire, de votre Majesté

Les très humbles, très obéissants et très fidèles serviteurs.(suivent les signataires de l’original).

12 mai 1862

Adresse à Sa Majesté l’Empereur

La session ouverte, il a été procédé à la nomination du secrétaire Monsieur Pagès qui a été élu à ces fonctions pour toute la durée de la session

Sur la proposition de Monsieur le Maire, l’adresse suivante a été votée à l’unanimité.

À l’Empereur

Sire

Les soussignés, Maire, adjoints et conseillers municipaux de la ville et commune de Saint Antonin chef-lieu de canton dans l’arrondissement de Montauban département de Tarn-et-Garonne,

Viennent à l’exemple de la France entière de porter au pied du trône de Votre Majesté le tribut de leur admiration pour votre prompt et glorieux retour de la campagne d’Italie qui peut à bon droit être mise au même rang que la plus brillante campagne du plus grand capitaine du monde, votre oncle. Que le ciel vous conserve longtemps et nous donne ainsi l’assurance que la plus grande nation conservera toujours le premier rang pour les sciences et les arts, le commerce l’industrie, la gloire militaires et les bienfaits de la paix.

Vive l’Empereur ! Vive l’Impératrice ! Vive le prince impérial !

Les soussignés sont avec le plus profond respect.

 369 total,  6 aujourd'hui

x

Check Also

Archives municipales : 1850 plaidoyer pour protéger les Archives de la ville

Délibération du conseil municipal : plaidoyer pour valoriser les archives ...

Archives municipales : Mérimée, Viollet-le-Duc et la halle aux blés

Monuments historiques, halle aux blés et Violet-le-Duc architecte source : Archives ...

Papeterie Pomiès : les marques du papier de Saint-Antonin

Le bulletin 2021 de la Société des Amis du Vieux ...