Géologues n° 162 : l’exploitation des phosphates en Quercy : de la fièvre du phosphate au laboratoire naturel de l’évolution

Article de la revue Géologues n° 162

Le sud des causses du Quercy a vibré au XIXe siècle d’une intense mais brève activité minière. Ces phosphatières ont depuis livré un ensemble paléontologique unique : des faunes continentales fossilisées en continu sur plus de 30 Ma.

La ruée vers le phosphate

« On peut dire que l’importance agricole d’un pays est exactement mesurée par la quantité de phosphate de chaux qu’il consomme » écrivait Meunier en 1887. Il témoignait ainsi de la fièvre du phosphate qui saisit l’Europe au cours du XIXe siècle. Cet engrais est alors considéré comme la meilleure réponse à l’impérieuse nécessité d’améliorer la productivité agricole en ces temps d’accroissement rapide de la population urbaine. Plusieurs sources potentielles avaient été explorées par les Anglais (suite : cliquez sur ce lien :  geologues_162_engrais_phosphates_quercy

 120 total,  2 aujourd'hui

Related posts