Conférence de Cécile Balme sur le patrimoine des canaux

La ville de Saint-Antonin-Noble-Val, installée à la confluence de la Bonnette et de l’Aveyron, dispose d’un remarquable réseau de canaux souterrains et à ciel ouvert conçu à partir de dérivations de la Bonnette. Construit à l’origine pour l’abbaye, il a été dès le Moyen Âge largement développé pour les besoins de la vie urbaine : artisanat (tanneries, industries textiles), force motrice pour les moulins et évacuation des eaux usées. La conception de certaines maisons prenait en compte dès le XIIIe siècle l’utilisation de ces égouts souterrains, dans lesquels se déversaient les éviers et les latrines.

 Le savoir-faire en matière d’ingénierie et d’hydraulique qui a présidé à la construction des canaux explique leur grande longévité : au XIXème siècle encore, ils servaient couramment pour l’artisanat textile et dans le quartier des tanneries. Désaffectés et négligés au cours du XXème siècle, ils restent un élément majeur et très original du patrimoine architectural de la ville ; cependant, des initiatives prises pour renforcer leur caractère pittoresque avec la plantation de végétaux se sont avérées dangereuses pour leur solidité : nous sommes ravis d’apprendre que le 17 octobre 2023 la nouvelle municipalité va lancer un programme de nettoyage des canaux suivants : Les Tanneries et le Bessarel, la rue Rive Valat et le Tour du Pré, dont l’état actuel est assez dégradé.

Guide conférencière et membre de l’Association des Guides du Tarn, Cécile Balme a accompagné notre visite guidée des canaux et des rivières de la ville en juin dernier, et revient partager sa connaissance de l’histoire passionnante des canaux de Saint-Antonin.

Jeudi 5 octobre – 18h30 – mairie de Saint-Antonin

Pour aller plus loin sur le sujet: “Une gestion raisonnée du réseau hydrographique à Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne) aux périodes médiévale et moderne” par Cécile Rivals https://bibnum.savsa.net/ark:/28389/bWt968

 

 1,510 total,  4 aujourd'hui