Accueil / Actualités / Revue de presse (la Dépêche) : “Saint-Antonin-Noble-Val. L’abbaye de Beaulieu à l’honneur”

Revue de presse (la Dépêche) : “Saint-Antonin-Noble-Val. L’abbaye de Beaulieu à l’honneur”

Saint-Antonin-Noble-Val. L’abbaye de Beaulieu à l’honneur

(source : https://www.ladepeche.fr/2019/07/26/labbaye-de-beaulieu-a-lhonneur,8331831.php )

Benoît Grecourt , avec à ses côtés Anaïs Faine et Nicolas Revel (micro en main), a animé la conférence sur l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue. / Photo DDM

 
Publié le , mis à jour

Une centaine de personnes se pressait, vendredi, dans la salle des congrès de la mairie, pour écouter Benoît Grecourt, le nouvel administrateur de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue. Thierry Le Roy et les Amis du vieux Saint-Antonin l’avaient invité à présenter le programme de refondation du musée d’art contemporain qui va s’y dérouler au cours des deux prochaines années.

Ce projet doit tout à Geneviève Bonnefoi et Pierre Brache et à la collection d’œuvres de la nouvelle École de Paris (à partir de 1945) qui a été la passion de leur vie : depuis la tête réalisée par Brancusi, qu’ils ont revendue pour pouvoir acquérir l’abbaye en 1959, jusqu’aux toiles, si nombreuses, de Dubuffet, Fautrier, Hantaï ou Haramburu. Les images ont défilé devant un public averti mais qui ne soupçonnait pas toujours l’ampleur de la collection.

Le centre des monuments va investir 5 millions pour restaurer l’abbaye

Le Centre des Monuments nationaux (CMN) du ministère de la Culture, devenu pleinement propriétaire à la suite de la disparition de Geneviève Bonnefoi en 2018, va investir plus de 5 millions d’euros pour faire de l’abbaye restaurée un lieu d’exposition centré sur cette collection de l’art français du XXe siècle, qu’on devrait découvrir complètement en 2021. Les travaux de restauration de l’édifice permettront la création d’un parcours muséal déployé dans les salons, le réfectoire, la salle des moines et les cellules monastiques du logis abbatial, qui présentera les œuvres de la collection Brache-Bonnefoi. La restructuration du dortoir des convers permettra, quant à elle, la présentation d’expositions temporaires d’art dans des conditions de conservation optimale (régulation thermique, éclairage adapté…). Enfin, l’aménagement des jardins viendra créer un lien fort entre le monument, ses collections et l’environnement naturel.

Dans ce projet, ne seront pas oubliées l’histoire et l’architecture de cette abbaye cistercienne du XIIè siècle. Les organisateurs de la conférence avaient invité, pour les évoquer, les deux associations qui sont les partenaires du CMN à Beaulieu : les Cisterciens en Rouergue, représentée par leur fondateur Nicolas Revel, et l’Association culturelle de Beaulieu, que préside Daniel Cadilhac.

La Depeche.fr
x

Check Also

Compte rendu de la réunion “place des Moines” 22 octobre : transcription des prises de parole

SAVSA – Projet d’aménagement de la Place des Moines – Compte-rendu de ...