Accueil / Actualités / Revue de presse : la Dépêche : “place des Moines : la parole aux habitants”

Revue de presse : la Dépêche : “place des Moines : la parole aux habitants”

“Saint-Antonin-Noble-Val. Saint-Antonin et sa place des Moines : la parole aux habitants”

Le projet de la municipalité.

 
Publié le , mis à jour

À Saint-Antonin-Noble-Val, la place des Moines est emblématique : au bord de l’Aveyron, devant le miroir d’eau, face aux falaises du roc d’Anglars, son sol cache un millénaire d’Histoire, depuis les bénédictins du VIIIe siècle jusqu’aux thermes des années «20».

Au milieu de cet été, un projet d’aménagement de cette place a été choisi par une commission réunissant des conseillers municipaux et quelques habitants. Le maire en a informé ses administrés à travers le bulletin municipal. Entendant les réactions de ses membres comme les commentaires des habitants, la Société des amis du vieux Saint-Antonin souhaitait organiser une réunion publique, qui s’est tenue en mairie, le 22 octobre. Le maire Gérard Agam a répondu présent à l’invitation. Il a ainsi pu expliquer son projet pour la première fois devant un public plus large que celui des commissions.

Les 70 personnes qui sont venues ont pu découvrir à leur arrivée une exposition critique du projet : plans et esquisses magnifiques réalisés par deux Saint-Antoninoises, l’une urbaniste, l’autre architecte, membre de l’association. Après une présentation du projet retenu par le maire, puis un rappel historique, des voix se sont élevées contre l’aménagement envisagé, tant sur le plan historique et esthétique que sur le plan de l’usage. C’est dans le prolongement de ces remarques que les deux habitantes ont commenté leurs travaux : conservation du patrimoine existant, en particulier de l’escalier monumental et de la balustrade qui lui donne sens; inscription de la place dans une promenade le long de l’Aveyron, via une passerelle; économies budgétaires. Il fallait associer les artisans locaux, employer des matériaux traditionnels, impliquer les habitants et prendre le temps de réfléchir aux fouilles archéologiques. Les objections multiples formulées par le public à l’égard du projet retenu par le maire et les applaudissements suscités par l’exposé critique ont révélé combien était nécessaire cette réunion publique.

Débat tardif? Décision précipitée? Le début des travaux n’étant pas prévu avant un an et le mandat du maire actuel s’achevant dans cinq mois, un habitant a demandé s’il était possible de remettre à la prochaine mandature la conception de l’aménagement. Le maire a répondu par la négative. Il soumettra son projet au vote du conseil municipal, mais la Société des amis du vieux Saint-Antonin continuera d’y travailler en regardant au-delà du mandat qui s’achève.

PS. On pourra voir l’exposition des plans et esquisses au bar de la Halle.

La Depeche.fr
x

Check Also

Place des Moines : pour l’agence, c’est déjà plié !

Depuis août, les plans sont déjà dans la section “références” de l’agence ...