Accueil / Actualités / Revue de presse : histoire franco-allemande avec le Collège Pierre-Bayrou

Revue de presse : histoire franco-allemande avec le Collège Pierre-Bayrou

Revue de presse : La Dépêche du Midi

,

L’Histoire France-Allemagne avec le «collège de la paix»

La conférence de Lucienne Kahan-Aroesty.
La conférence de Lucienne Kahan-Aroesty.

Grâce aux relations d’un Montalbanais, Jean-François Mavel, passionné d’histoire, et notamment, dans le cadre de la Shoah, du sort des enfants juifs de Fribourg, le Club Histoire du collège Pierre-Bayrou, animé par Laure Mézière et composé d’élèves volontaires de quatrième, s’est mis en relation avec l’atelier Histoire (Geschichtswerkstatt) de la Lessing-Realshule de Fribourg (Allemagne), animé par Rosita Dienst-Demuth. Ce collège, labellisé Collège pour la paix, situé en Bade, a hébergé, de 1936 à 1940, une école juive qui accueillait les enfants juifs de toute la région. L’atelier Histoire a retrouvé la trace des enfants survivants, dont certains avaient été envoyés en Angleterre après les pogroms de novembre 1938 (la nuit de Cristal). Dans le cadre de la solution finale, les nazis expulsèrent un grand nombre des enfants encore présents vers les camps du sud-ouest de la France, avant de les déporter vers les camps de concentration et de les mettre à mort dans les camps d’extermination, notamment Auschwitz. L’atelier Histoire s’intéresse aussi à la Résistance autour de figures fribourgeoises (Kurt Lion et Fritz Schaffner) et françaises (le commissaire Jean-Philippe de Toulouse).

Avec les collègiens de Fribourg

Pour finaliser leurs échanges, les élèves allemands sont venus à Saint-Antonin-Noble-Val, du 28 au 31 mai, rencontrer leurs correspondants français. Pour la rencontre entre l’atelier Histoire du Lessing-Realshule de Fribourg et le Club Histoire du collège Pierre-Bayrou de Saint-Antonin-Noble-Val, les animatrices ont mis sur pied un programme riche en conférences et visites.

Samedi 28 mai en soirée, avant l’arrivée de leurs homologues allemands, les élèves du Club Histoire ont assisté à une conférence, dans la salle des congrès de la mairie, de Lucienne Kahan-Aroesty, juive réfugiée à Saint-Antonin-Noble-Val pendant la guerre et immigrée aux états-Unis.

Dimanche 29 mai, après la découverte de Saint-Antonin-Noble-Val et de son marché, les élèves allemands et français ont assisté à la conférence de Jean-François Mavel, dans la salle des congrès, sur l’expulsion par les nazis des enfants juifs de Fribourg vers les camps du Sud-Ouest et leur devenir. Lundi 30 mai, visite de Borredon, en compagnie de José Gonzalez, fils d’un interné espagnol ; visite du camp de Septfonds, en présence de Rachel Roizes, internée à Septfonds avec ses parents, et de Michel Oppenheimer, raflé à Mannheim et interné à Gurs (64) ; pique-nique à la ferme de la Bourriette, près de Cazals, évocation du maquis en compagnie de Raymond Cavaillé, de Lisette Teulières et d’André Lacombe, visite de la stèle ; à 15 h 30, arrêt sur le terrain volcan, lieu de parachutages, et à 16 heures, verre de l’amitié à la mairie de Saint-Antonin-Noble-Val. Mardi 31 mai, départ pour Toulouse et accueil à la mairie, dans la salle Gervais, au Capitole ; visite du cours Dillon et évocation du commissaire Jean-Philippe ; à 12 heures, retour sur Paris, puis Fribourg des correspondants allemands, et à 16 h 30, retour à Saint-Antonin-Noble-Val des élèves du collège après la visite du musée de la Résistance, à Montauban.

x

Check Also

4/08/2017 – Troisième conférence – Séparation des biens de l’église et de l’état (1905)

Pour réécouter la Troisième conférence cliquer sur ce lien. Puis descendre dans ...