Accueil / Actualités / Rails encore : le pont de Saint-Antonin cache des secrets…

Rails encore : le pont de Saint-Antonin cache des secrets…

Dans un article récent (http://savsa.net/quel-rapport-entre-chemin-de-fer-et-travail-a-ferrer-les-boeufs-rue-de-la-bride) nous avions mis en évidence les rails du chemin de fer dans le Travail à ferrer les boeufs rue de la Bride. Grâce à Richard Desplat qui savait que nous étions à la recherche de ces vestiges du premier chemin de fer à Saint-Antonin, nous avons pu voir ces fameux rails Barlow qui ont équipé les premiers chemins de fer au XIXe siècle.

Il suffit de passer le pont (« et c’est tout de suite l’aventure », disait Brassens) pour voir, sous le tablier du pont côté tunnel, des sections de rails qui ont été récupérés et noyés dans la maçonnerie au moment où le pont a été modifié). Les rails sont placés à l’envers pour servir de « poutrelles ».

Au moment où dans le projet Bourg-centre à Saint-Antonin on parle de passerelle  sur le côté du pont pour faciliter la circulation sûre des piétons (sans savoir encore de quel côté) il serait judicieux de s’intéresser à ces vestiges qui sont assez rares (au point que la revue Historail va nous en demander un article).

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire des rails de chemin de fer, un petit rappel :  les premiers rails sont en fonte et ont la forme que montre ce dessin. Barlow (1812-1902) est ingénieur civil anglais qui a laissé son nom à cette forme qui était à l’époque (milieu de siècle) compatible avec les possibilités techniques des fonderies. Le rail était directement fixé sur les traverses, voire sur le ballast. Le rail Barlow a été abandonné parce que, sous le poids du matériel, il se déformait, ce qui modifiait l’écartement du système. De la même manière, la fonte a été abandonnée car les rails, sous le poids des locomotives, cassaient : la fonte n’a pas de flexibilité comme le fer ou l’acier. Les compagnies de chemin de fer ont été confrontées à ce problème de résistance. Elles ont été sauvées par l’invention du procédé Bessemer qui a permis de produire de l’acier en grande quantité et à prix abordable : les rails ont donc pris la forme qu’on leur connaît (il y a eu néanmoins  de nombreuses variantes avant normalisation) et sont passés à l’acier.

Le rail Barlow a disparu des réseaux : dans la mémoire, il a également subi une éclipse. D’où l’importance de ces petites traces. Lire la page Wikipédia (en anglais) : le rail est inventé en 1849 et breveté à cette même date.

https://en.wikipedia.org/wiki/Barlow_rail

 

x

Check Also

SAVSA – AG du 11 août 2018 – Rapport moral 2017 du président Thierry Le Roy

SAVSA – AG du 11 août 2018 – Rapport moral du président ...