Accueil / Bibliothèque numérique / Pages d’Histoire – le siège de 1622 – Bulletin 1973

Pages d’Histoire – le siège de 1622 – Bulletin 1973

Pages d’Histoire – Bulletin 1973

Le Siège de 1622

Parmi les grands faits de l’histoire de notre Cité,  le siège de 1622 reste, à notre avis, le plus remarquable. A la faveur des clauses politiques de l’Edit de Nantes (Les villes protestantes du Midi s’organisèrent sous une forme fédérative, et tendirent à s’affranchir de l’autorité royale. Pour les y ramener, Louis XIIIl entreprit une campagne et Luynes assiégea Montauban en 1621. Le renfort de troupes commandé par Beaufort, gouverneur de Saint-Antonin, contraignit le connétable à lever le siège. Deux villes refusèrent nettement leur soumission, Montauban et Saint-Antonin, bafouant ainsi l’autorité royale. L’année suivante, Louis XIII, négligeant Montauban, trop puissante, après avoir châtié Nègrepelisse, coupable d’avoir massacré sa garnison au mépris de la parole donnée, vint sommer Saint-Antonin.

Il dut l’assiéger…

On trouvera ci-après, outre une reproduction du plan du siège tiré de « La vie triomphante de Louis le Juste » des extraits des mémoires du Maréchal de Bassompierre et le texte intégral du «Journal du Siège » rédigé par le Saint-Antoninois Aymar, témoin oculaire.

La confrontation, jour après jour, du « Journal » et des « Mémoires » doit permettre à nos contemporains de revivre cette épopée locale qui a laissé des souvenirs vivaces et qui prépare peut-être la légende de demain

BIBLIOGRAPHIE (recueillie par M. Lionel de Lastic) :

Mémoires du Maréchal de Bassompierre – Bibliothèque Nationale,

« Journal d’Antoine Aymar » Tiré de Saint-Antonin, pages d’Histoire, par Robert LaTouche (Librairie Masson, Montauban, 1913).

Lire la suite dans le document téléchargeable :Siège 1622-Bulletin 1973

 

x

Check Also

Conférence-débat : moulins et chaussées – 7 septembre 2019 : textes et audios

Accédez aux données qui ont été proposées lors de cette conférence débat. ...