Accueil / Actualités / Début du cycle des conférences d’été 2919 : les phosphatières du Quercy (5 juillet) et leur dimension paléontologique

Début du cycle des conférences d’été 2919 : les phosphatières du Quercy (5 juillet) et leur dimension paléontologique

Une conférence sur les phosphatières du Quercy, le 5 juillet à Saint-Antonin

Photo “la Montagne” 2018

On a vu les photos d’Amélie Galup et d’Eugène Trutat. On s’est parfois arrêté à Bach, la plus visitable des phosphatières, à 25 km de Saint-Antonin. On sait que l’exploitation du phosphate n’y a duré qu’une vingtaine d’années, à la fin du 19è siècle.

On sait moins que les fossiles ainsi découverts en ont fait, près d’un siècle plus tard, des sites majeurs de la recherche paléontologique. Chaque année, en juillet, le site de Bach se transforme en laboratoire de terrain, où une vingtaine de paléontologues ouvrent leurs portes aux visiteurs curieux de leurs recherches. Cette année, du 7 au 21 juillet.
Juste avant, le 5 juillet, à 18 h en mairie de Saint-Antonin, les amis du vieux Saint-Antonin ont invité Frédéric Bérard, responsable du site de Bach depuis dix ans, à présenter cette longue histoire, qui part de la formation des grottes (170 identifiées à ce jour) dans les calcaires des causses du Quercy il y a 50 millions d’années; y piège ensuite les êtres vivants qui peuplaient les forêts alors tropicales et les savanes; en fait finalement des gisements d’espèces fossiles – mammifères, oiseaux, batraciens, serpents, lézards, arthropodes, fruits, graines, fleurs – qui racontent 50 millions d’années d’évolution des espèces, des paysages, des climats.

Le programme complet des conférences peut être téléchargé par ce lien (cliquez)  SAVSA, Eté 2019, Calendrier-2 ; ou rendez-vous sur cette page.
x

Check Also

Compte rendu de la réunion “place des Moines” 22 octobre : transcription des prises de parole

SAVSA – Projet d’aménagement de la Place des Moines – Compte-rendu de ...